Comment détecter une fuite d’eau

L’eau est une ressource indispensable pour la vie de l’homme. On y a recours au quotidien pour la toilette, la cuisine ou simplement pour étancher sa soif. Pour la rendre accessible en permanence, elle est apportée dans les habitations via un système de canalisations. Cependant, il n’est pas rare que lors de cet acheminement, l’eau soit perdue sous forme de fuites. Ces dernières pouvant être dommageables, il convient de les repérer afin de les réparer au plus vite. Pour cela, il existe des méthodes permettant de détecter une fuite d’eau que nous allons voir dans cet article.

Tester son compteur

C’est la méthode classique permettant de détecter une fuite d’eau. Simple et pratique, elle consiste à vérifier le relevé de son compteur d’eau. Pour cela, il faut noter les derniers chiffres affichés par son compteur le soir au moment d’aller se coucher. Mais avant, on s’assurera que plus personne n’aura à tirer la chasse d’eau et à ouvrir le moindre robinet. On veillera aussi à ce que toutes les machines consommant de l’eau soient à l’arrêt et leurs arrivées d’eau fermées. Puis au réveil, on ira consulter le relevé du compteur et on le comparera avec celui noté la veille. La moindre différence sera le signe de la présence d’une fuite d’eau dans la maison. Dès lors il faudra la localiser et pour cela, faites appel à un professionnel pour détecter l’origine d’une fuite d’eau.

Inspecter ses installations

L’autre moyen par lequel on peut détecter une fuite d’eau dans son logement est l’inspection de ses installations. On commencera par les robinets dont on vérifiera minutieusement les embouts et les jonctions qui sont souvent le siège des fuites. Puis on inspectera les toilettes, notamment leurs réservoirs dans lesquels on versera un colorant. Si ce dernier se retrouve dans la cuvette sans qu’on ait tiré la chasse, c’est le signe de la présence d’une fuite. Un sifflement au niveau du réservoir peut aussi être la manifestation d’une fuite d’eau. On jettera également un coup d’œil sur le chauffe-eau. Celui-ci étant relié aux canalisations, on ne manquera pas de faire appel à un chauffagiste en cas de fuite à ce niveau. Enfin, on prêtera une attention particulière aux murs sur lesquelles l’apparition des moisissures, le décollage de la peinture ou encore l’apparition des tâches jaunâtres signale une fuite au niveau des canalisations qui les traversent.

Les autres méthodes de détection

Il existe d’autres méthodes grâce auxquelles on peut précisément détecter une fuite d’eau. La première est l’utilisation de la caméra thermique. C’est un appareil permettant d’identifier la signature thermique de l’eau qui coule et donc de localiser la fuite dans la canalisation avec précision. On peut aussi recourir à un gaz traceur. C’est un gaz plus léger que l’air. Celui-ci est diffusé dans la canalisation et aura tendance à s’échapper du tuyau au niveau où se situe la fuite. Enfin, pour détecter une fuite d’eau, on peut procéder à l’écoute des tuyaux. Pour ce faire, on se servira d’un micro qui enregistrera le bruit de la canalisation. La présence de la fuite est marquée par dissonance ou une vitesse de propagation irrégulière du bruit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *